• Accueil
  • > Recherche : the smiths album

Résultats de la recherche pour ' the smiths album '

Humbug – Arctic Monkeys (Domino Recording, 2009)

Humbug - Arctic Monkeys (Domino Recording, 2009) dans Plein les ouies arcticmonkeyscoverhumbu

ATTENTION : article partisan et réducteur !

On se demandait avec les amis : quel est le meilleur groupe anglais des années 2000 ? Celui qui restera ?

Il y a eu The Beatles durant les années 60 (avec les Rolling Stones, les Kinks, ou les Who). Pink Floyd pour les seventies (ou peut-être Led Zep’ ?), The Clash (au début) et The Smiths sur la fin des années 80 (à moins que ce ne soit The Cure ?)… Radiohead (ou Blur) pour les nineties…

Et durant les années 2000 ? Supergrass ? Trop vieux ! The Foals ? Trop jeune ! The Libertines ? Trop Camés ! Gomez ? Trop confidentiel ! The Coral ? Trop foutraque ! Pourtant si bons…

Cette kyrielle de « meilleur groupe du monde de la semaine » ne nous a pas convaincu. Pas de formation majeur qui, au-delà de surprendre avec un premier album prometteur, n’ait réussi à marquer l’essai d’un deuxième album remarquable. Les Franz Ferdinand et autres Bloc Party nous ont déçus avec leur second opus (pis encore avec la suite) alors qu’on avait bon espoir en eux…

La Grande Bretagne aurait-elle perdu sa capacité à générer de petites formations qui deviendraient des groupes d’envergure, originaux et influents ?  Le ‘Melting-pot musical’ des années 2000 a-t-il fait perdre tout repère d’un rock balisé et estampillé ‘So British’ ? Sachant que les ricains ont magistralement contribué au fameux ‘retour du Rock’ du début de la décennie avec The Strokes et The White Stripes… Où sont passées les richesses soniques du Shoegazing, la Pop classieuse de Liverpool, les délires acides du Madchester ou les ambiances mélancoliques du Trip Hop ? Noyés dans la soupe tiédasse de la Brit-pop ..?

 arcticmonkeyshumbug002 dans Plein les ouies

La réponse nous vient d’un troisième album. Non pas que je les découvre seulement maintenant, mais ce Humbug (sorti en 2009) me convainc qu’Arctic Monkeys est définitivement le meilleur groupe anglais des années 2000 ! Leurs prestations live (vues seulement en vidéo, dommage) nous démontrent l’évidence…

Humbug est un putaing d’album dans lequel il n’y a rien à jeter. On y retrouve la même générosité que sur les précédents : au minimum 3 idées par chanson, qui génèrent ces ruptures de rythmes si particulières (appuyées par la batterie ‘chirurgicale’ de Matt Helders). L’énergie des débuts est toujours intacte, les Arctic Monkeys rendent leur tribu au Punk (Potion Approaching ou Pretty Visitors), tout en remontant aux origines de l’Afro-beat (grande tendance des années 2000, voire Foals et autres Vampire Weekend..). Deux morceaux (Crying Lighting et Dangerous Animals) ont été produits par Josh Homme, dont le son et les ambiances fleurent bon le rock lourd made in US (entre Stoner et Métal). La section rythmique dégage un groove d’une efficacité remarquable (qui rappelle les grandes heures de l’Indie-Pop). Les guitares vives de Turner et Cook jouent souvent le contraste rythmique et lead, mais surprennent parfois à s’unir au service de la mélodie (My Propeller).

Des références évidentes et assumées (Il y a du David Bowie dans la voix mature d’Alex Turner sur Secret Door ou Cornerstone) alimentant des compositions inspirées, faisant la part belle à ces mélodies pop qui nous emmènent vers des contrées froides (ah, ce spleen new-wave de Dance Little Liar ou The Jeweller’s Hands !), que seuls les britishs savent nous conter (Portishead n’est pas loin..).

Image de prévisualisation YouTube

Louder Than Bombs – The Smiths (Rought Trade Records, 1987)

 1zce7vc.jpg

Plutôt que de me creuser la tête à trouver les mots justes pour décrire ce superbe album des Smiths – qui est en fait une compilation de leurs premiers singles et faces b – alors que je suis encore en vacances (vive la paresse !!!), je vous propose cette chronique dénichée sur le site Guts Of Darkness. Chronique à laquelle j’adhère complètement… Louder than Bombs est le premier disque que j’ai découvert d’eux et je n’avais pas accroché sur le coup. Je lui préférais Meat is Murder et The Queen is Dead. Mais avec le temps, c’est devenu mon album préféré des Smiths !

A la base, ‘Louder than bombs’ fut produit comme une contrepartie américaine à la compilation ‘The world won’t listen’ sortie sur le marché anglais. Vendu sous forme d’un double album, il incluait tous les singles et pratiquement toutes les faces B qui n’étaient à l’époque (1987) pas disponibles sur le territoire américain. Etant donné que le disque incluait le single ‘Sheila take a bow’ ainsi qu’une poignée d’inédits en album, ‘Louder than the bombs’ fut réclamé par le public européen et finalement édité pour lui aussi. C’est bien compréhensible car cette compilation regorge de bonnes choses, véritable démonstration du talent et des capacités des Smiths, de la pointe mélancolique du superbe ‘Rubber ring’ aux tentations punky de ‘London’, sans oublier la désinvolture désenchantée de ‘William, it was really nothing’, l’humour grinçant dissimulant un cri d’amour (‘Ask’) ou le suicidaire ‘Shakespeare’s sister’. Pas évident de se renouveler dans mes chroniques des albums de Morrissey et sa bande, leur musique appelle encore et encore les mêmes qualificatifs tant il est difficile de résister à cette pop fluide aux guitares cristallines enrichies de temps à autre de piano, d’harmonica, qui s’insinue dans les oreilles comme une brise mélancolique. La voix et les textes de Morrissey font des merveilles, les morceaux charment, serrent l’estomac de par leur tristesse, nouent la gorge de par leur profondeur et leur simplicité désabusée mais si classieuse. Qui plus est, ‘Louder than bombs’ permet de découvrir un certain nombre de chansons vraiment bonnes pas forcément présentes sur les best of; parmi elles, je retiendrais particulièrement ‘Sweet and tender hooligan’, ‘Girl afraid’, ‘Rubber ring’ ou même l’instrumental vaguement cabaret ‘Oscillate wildly’…Les Smiths, c’est une drogue dont on ne se désintoxique pas. (Twilight)

4002873.jpg


Visiteurs

Il y a 1 visiteur en ligne

Du beau, du bon, des bds…

Du beau, du bon, des bds…

Mag’ & revues disponibles…

Mag’ & revues disponibles…


DuffDes!gn |
Le peuple des couleurs |
ateliers enfants |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | axecreations
| ART'S DATING - DJO CAFÉ-ARTS -
| Electivo Fotografía