• Accueil
  • > Recherche : autobio cyril pedrosa

Résultats de la recherche pour ' autobio cyril pedrosa '

Autobio – Cyril Pedrosa (Fluide Glacial, 2008)

 Autobio - Cyril Pedrosa (Fluide Glacial, 2008) dans Chroniques BD autobio21042008124645

Le titre annonce la double couleur : Autobio nous raconte les (mes)aventures quotidiennes d’une famille soucieuse des valeurs écologiques et du développement durable. Une famille bien de son temps : le troisième millénaire (qui sera écolo ou ne sera pas !). Sauf que vivre au quotidien en respectant les préceptes de l’éco-citoyenneté, du tri sélectif, de la nourriture bio ou du commerce équitable n’est pas si évident que cela. C’est même plutôt contraignant. Il leur faut composer avec le cynisme ambiant, l’incompréhension de leur entourage (le papy qui pollue, le voisin qui désherbe…) et quelques démons intérieurs (difficile de résister aux fameuses saucisses cocktail). Sans oublier la peur sucitée par le film d’Al Gore ! Bref, un combat de tous les instants…

Pedrosa se met en scène avec sa famille, dans un style humoristique vif, fluide et coloré. C’est drôle, finement observé et mine de rien, Pedrosa en dit long sur nos rapports plutôt ambigus avec la cause écologique, entre préoccupations et indifférences… Le catalogue de Fluide Glacial ne cesse de se renouveler. Pedrosa assure la relève… Le tome 2 est sorti en 2009.

audebutjetaiscontrepedr dans Chroniques BD

Pedrosa sur Bedetheque

 

TROIS OMBRES – Cyril Pedrosa (2007 – Delcourt (shampooing)

5ae60eb5301267eaaad56b109bb701.jpg

Je me lance dans la lecture de cet ouvrage avec, il faut le dire, une certaine appréhension. N’ayant lu aucun résumé de l’histoire, je m’attendais à découvrir un roman (autobio)graphique de plus, nous narrant les mésaventures de héros malades ou traumatisés… Mais, dès les premières pages, je me rends compte de mon erreur…
3 Ombres est une fable, abordant des thèmes propres au genre : époque incertaine, quête initiatique et ses diverses rencontres, magie et sorcellerie…

Pedrosa commence son histoire de façon réaliste (décrivant la petite vie tranquille d’une famille de paysan), puis utilise la symbolique des 3 Ombres pour annoncer un drame qui va modifier le cours de l’histoire et la destinée des personnages. S’en suit alors une quête effrénée du Père et de son fils, qui entre de plus en plus dans le Merveilleux, jusqu’au dénouement final, qui nous ramène à un épilogue réaliste.
On suit donc l’aventure de Joachim et son père, qui subissent les événements sans pouvoir les modifier, et encore moins les fuir. Car comme dans tout conte de fée, les héros ne peuvent échapper à leur destinée.

Avec son style faussement léger, plus expressionniste qu’à l’accoutumé (trait au fusain vif et rond, noir & blanc contrasté), Pedrosa  nous raconte l’histoire d’un drame familial : la perte d’un enfant. Mais plutôt que de la traiter de façon réaliste, il a l’intelligence de l’aborder comme un conte à grande portée symbolique, qui évite tous pathos et rend ces « 3 Ombres » universelles. Une manière sensible et originale de raconter le deuil…
Belle surprise !

2fbe0636800ad7df141a9eeee01d7.jpg


Visiteurs

Il y a 1 visiteur en ligne

Du beau, du bon, des bds…

Du beau, du bon, des bds…

Mag’ & revues disponibles…

Mag’ & revues disponibles…


DuffDes!gn |
Le peuple des couleurs |
ateliers enfants |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | axecreations
| ART'S DATING - DJO CAFÉ-ARTS -
| Electivo Fotografía