Archives pour la catégorie Plein les ouies



HOW WE OPERATE – Gomez (2006 Hut records)

howweoperate.jpg

Ce dernier album en date de Gomez est plutôt un bon cru ! On y retrouve leur son et leur univers chaleureux, même si ce n’est plus aussi « original » que sur leurs premiers albums (ce qui est normal).

Ils savent toujours composer et interpréter de superbes chansons. C’est ça la force de Gomez, ne jamais chercher à être à la mode, simplement faire ce qui leur semble (et moi aussi) de la bonne musique. Avec le temps, ils gagnent en maturité et arrivent encore une fois à nous proposer de belles ambiances et mélodies pop. Chapeau les gars !

J’attend la suite avec impatience ! Deux ans sans rien sortir, ce n’est pas dans leurs habitudes…

http://www.gomeztheband.com/

MOON SAFARI – Air (1998 Source)

a019828fd7a084944ed30110l.jpg

Bon, il est vrai que j’écoute peu d’artistes français. Et quand c’est le cas, comme avec Air, il s’avère qu’ils chantent en anglais et produisent une musique essentiellement instrumentale !  
Air (fleuron de la French Touch) a, dès ce premier album, développé un univers particulier, entre « easy listening », musique de film, pop naïve et musique de relaxation. C’est calme, dansant, planant, stimulant, apaisant. En plongeant dans cette musique, on se laisse porté par notre imagination. Parfaite bande originale de notre propre film mental… Parfait également pour écouter entre amoureux…

Leurs derniers albums sont un peu décevants mais ce Moon Safari est une vraie réussite, un album rempli de perles Pop ! Mentions spéciales pour « la femme d’argent », « all I need » et « le voyage de Penelope » !

Three years, five months & two days in the life of… – Arrested Development (1992 EMI)

28f21sbl.jpg

Différent et intelligent, cet album est génial car il est loin des clichés habituels du rap. Il n’y a pas d’ agressivité gratuite ni de message revendicateur. C’est un rap mélodique et funky, au discours humaniste (du country rap comme on disait à l’époque).

Les arrangements sont superbes, le travail des voies excellent et original. Une fois lancé, on ne s’arrête qu’à la fin de cet album, même sans être fan du genre. Un pur moment de plaisir. A ranger dans la même famille que The Roots, A Tribe Called Quest, De La Soul…

Bertrand Burgalat Meets A.S Dragon (2001 Tricatel)

as.jpg

Auteur, compositeur, interprète, producteur, multi-instrumentiste, chroniqueur (trop rarement) et créateur du label Tricatel, Bertrand Burgalat à produit les albums de personnalités aussi diverses et variées que Valérie Lemercier ou Michel Houellebecq. A travers ses créations et productions, Burgalat a redonné tout son sens à un terme galvaudé : Variété !

Son premier album solo (l’électro et easy listing the sssound of mmmusic) fait preuve au niveau de la production, d’un vrai travail d’orfevre. Un croisement improbable et réussi entre Gainsbourg (pour les basses) et Kraftwerk (pour les rythmes et certains sons).

B.B. meets A.S Dragon est un pur album rock séminal et sophistiqué (très sixties), enregistré en live. Les musiciens sont tous impressionnant. Le jeu des guitares (sur le morceau KIM en particulier) s’entrecroisant, se répondant à merveilles m’évoque le groupe Télévision dans leurs grands heures du Marquie Moon… Burgalat nous enchante avec sa voie légère et suave. Les textes sont signés Burgalat,Houellebecq ou Katerine, ainsi qu’ une reprise d’Amanda Lear… Un putaing d’album !

Malgré le départ du bassiste Fred Gimenez (qui bosse avec Murat) et du guitariste Peter Van Poel (qui a sortie un superbe album pop) l’A.S Dragon continu de tourner. Ils annoncent le remplacement de Natacha au chant (qui remplacait Burgalat) pour leur prochain album… Burgalat à sorti son quatrième album (en comptant celui avec l’A.S Dragon) Chérie BB, en 2007.

 

MAXINQUAYE – Tricky (1995 Island)

20061003t1139490700uy0.png

Encore un album difficilement classable ! Rock, Pop, Rap, Soul..? Trip hop assurément, tel qu’il était classé à l’époque. Ancien membre du collectif « Wild Bunch » et de Massive attack, Tricky sort son premier album (et le meilleur, selon moi) peu de temps après le 2ème de Massive, auquel il participe encore (Ah! Karmacoma…).

On retrouve donc des ambiances très « Protection » dans ce « Maxinquaye ». Mais on comprend aussi pourquoi Tricky s’est retrouvé en désaccord artistique avec ses anciens camarades, tant il est plus sombre (« hell is around the corner ») et rock (« black steel ») que ces derniers (avant leur somptueux Mezzanine). Album sans conscessions, au son incisif et corrosif (« strugglin’), mais aussi aux ambiances paisibles et langoureuses (« you don’t »… Sur ce disque, il est accompagné par Martina Topley Bird qui, grâce à sa voie douce et Soul, apporte un parfait contrepoint à celle grave et rugueuse de Tricky. Beau contraste.

1...456789

Visiteurs

Il y a 1 visiteur en ligne

Du beau, du bon, des bds…

Du beau, du bon, des bds…

Mag’ & revues disponibles…

Mag’ & revues disponibles…


DuffDes!gn |
Le peuple des couleurs |
ateliers enfants |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | axecreations
| ART'S DATING - DJO CAFÉ-ARTS -
| Electivo Fotografía