Archives pour la catégorie Plein les mirettes



TOUS COUPABLES ! – Collectif (2007 Editions du Faciès)

28e606c77169d7f9c21efa45e712.jpg

Personne n’a pu échapper à l’affaire des caricatures et au procès intenté contre Charlie Hebdo par les deux principales organisations officielles de l’islam en France (le Recteur de la Grande Mosquée de Paris et l’UOIF).
Tous les défenseurs de la liberté d’expression (de tout bord politique) se sont exprimé sur cette affaire et ont soutenu quasi-unanimement l’équipe de Charlie. Sarkozy lui même préfère « un excès de caricature à l’absence de caricature » ! Le procès s’est conclu par la relaxe et le rejet des demandes des parties civiles, et on ne peut que s’en réjouir.
La caricature politique a semble-t-elle, encore de beau jours devant elle : « Il y a une tradition qui est celle de la caricature et de la critique et je ne suis pas prêt à transiger avec cette tradition » (N.Sarkozy).
Et bien ça, on peut en douter !

En effet, après la parution en 2001 du livre : « VOS PAPIERS ! Que faire face à la Police ? » ont été condamnés, le 18 janvier 2007 :
- Le dessinateur Placid, à 500 euros d’amende, pour « injures publiques envers une administration publique, en l’occurrence la police nationale », pour avoir dessiné un policier, aux traits jugés porcins, en couverture de l’ouvrage.
- L’auteur du texte, Clément Schouler, magistrat, membre du syndicat de la magistrature, à 800 euros d’ amende, pour « diffamation publique envers une administration publique, en l’ occurrence la police nationale », pour avoir écrit cette phrase dans l’introduction : « les contrôles d’identité au faciès, bien que prohibés par la loi, sont non seulement monnaie courante, mais se multiplient ».
- L’éditeur, Michel Sitbon (L’Esprit Frappeur), à 1000 euros d’amende pour complicité avec Placid dans le délit d’injure, et complicité avec Clément Schouler dans la délit de diffamation.

blogvospapierscouv.jpg

l’objet du délit…

Cette condamnation fait suite à la plainte déposée par Daniel Vaillant, es-qualité ministre de l’interieur. Plainte relayée par les ministères Sarkozy, puis Villepin, puis Sarkozy.
En réaction à cette condamnation, une trentaines d’éditeurs indépendants (dont entre autres, L’Association, Cornélius, Tête Rock Underground, Les Requins Marteaux et bien sur, L’Esprit Frappeur…) décident de créer un ouvrage collectif, aux Editions du Faciès, regroupant les réactions de soutient et de contestation de divers dessinateurs, photographes, artistes, auteurs et éditeurs. 400 pages de rébellion comme il est indiqué sur la couverture de l’ouvrage.
Sont présents, des dessinateurs de presse et de BD confirmés (Caza, Margerin, Charb, Luz, JC.Denis, Tignous, Chelton, Menu…) et des amateurs/fanzineux (on y retrouve Chester, par exemple).
Voici un extrait de l’appel lancé par Férid Kaddour, l’éditeur de l’ouvrage Tous Coupables !

Considérant qu’il s’agit d’une triple atteinte à trois libertés fondamentales que sont la liberté de création, la liberté d’information et la liberté d’édition, nous invitons ici tous les dessinateurs, photographes, artistes, journalistes, auteurs et éditeurs à travailler sur les thèmes développés par l’accusation : policier caricaturés et animalisés, pratique du contrôle au faciès. Ces textes et dessins seront publiés dans un livre qui devrait rendre chacun de nous prévenu du délit de diffamation pour qui évoque la banale réalité des contrôles au faciès, ou prévenu du délit d’injure pour qui dessine un policier trop stylisé.
Ce livre sera publié par un collectif d’éditeurs, qui devraient donc eux aussi être prévenus de complicité pour ces deux délits, injure et diffamation.
source

Il faut donc acheter cet ouvrage (16 euros) afin de soutenir et venir en aide aux 3 condamnés. Surtout Michel Sitbon qui est à deux doigts de déposer le bilan. Car même si le livre (ainsi que son catalogue) n’est pas inderdit, plus aucun libraire ne prend le risque de le distribuer…

Se procurer ce livre est plus qu’un achat culturel, c’ est réellement un acte de rébellion car nous devenons complices des « méfaits » des auteurs !
Outre le bouquin, un site de soutient s’est créé sur lequel on peut laisser un commentaire. La page est longue à télécharger car le site recueil un très grand nombres de dessins et photos : Nous sommes tous des cochons

Petit florilège…

 3156d52f9625a8a55ef223c8bd09.jpg

5bbfe1508b92bb34e2ab28c615fc.jpg

Lionel Larcheveque

e0afe8a98584434ba7ca73ffa4e8.jpg

Adrienne & Barman

d35bb62fdfbd3aa604685150b292.jpg

2fe9881ea911ed762d8f47c57c94.jpg

Besseron

Je vous incite à mirer cette super émission de ZaleaTV, dans laquelle Placid et Sitbon s’expriment pleinement sur cette affaire : http://www.zalea.org/spip.php?article1272

TINTIN le rêve et la réalité – Mickael Farr (2001 Editions Moulinsart)

dfbfd041c73c700c264d9e0eb48a7.jpg

Je recommande vivement à tous les tintinophiles la lecture de ce passionnant ouvrage de Michael Farr ! On y découvre le perfectionnisme absolu d’Hergé…

Car, à l’inverse de son héros, Hergé n’a que rarement voyagé (et encore, à la fin de sa vie). Il n’a pour ainsi dire jamais visité les pays, les lieux dans lesquels il emmena ses personnages. Pourtant, les architectures, les véhicules (voitures, avions…), les costumes, les descriptions des mœurs et coutumes n’en demeurent pas moins exactes. Hergé récoltait et archivait tout types de documents (photos, illustrations, coupures de presses, livres…) lui permettant de retranscrire le plus fidèlement possible la réalité. Et quand il lui manquait des éléments, il envoyait ses collaborateurs prendre des croquis sur le vif (souvent Edgar-Pierre Jacobs ou Bob De Moor).
Ce travail méticuleux apporte une crédibilité certaine et jamais démentie à ces aventures les plus extravagantes.

454ef6e85ed0086b748d10c41d4c6t.jpg  fa2fc52ffddbcc67be3dc39cc7fa8t.jpg

Le port de Saint-Nazaire « vu » par Hergé

Pour illustrer, quelques exemples sur http://www.e-tintin.tk/

EMPREINTES – Will Eisner (2005 Chez Soleil – Culture Comics)

4d58055aa807d9e24af12839bd2d6.png

Cet ouvrage d’environ 200 pages est une somme de croquis préparatoires des plus importants comics de Will Eisner : The Spirit, Un Pacte avec Dieu, Le Bronx, Voyage au Cœur de la Tempête, Droopsie Avenue, Le Dernier Héros, Une Affaire de Famille, La Princesse et le Crapaud, Last Day In Vietnam et Petits Miracles. Will Eisner est un immense artiste. Et comme tout les génies, c’est avant tout un monstre de travail. Ce recueil nous permet d’en prendre toute la mesure.

4b7ebb3d28f1a858dbf082aee1791.jpg

A chaque chapitre, un texte dans lequel Eisner nous explique le contexte de la création de ses graphics novels. Suivi d’esquisses de travail sur les personnages, les mises en page, les découpages, les couvertures, la calligraphie…
On découvre ici la virtuosité de son trait, la rigueur de sa mise en scène, son sens de l’action, du détail… Quel dynamisme ! Quelle modernité ! Impressionnant !

a901cdfe0bb146fe75cab9261e052.jpg

Tous ces crayonnés sont superbement reproduits sur un papier épais, grand format (34cm / 24cm). Une fois n’est pas coutume, je dis bravo aux éditions Soleil !
Un livre magnifique, à picorer et à dévorer…

 

CAFE PANIQUE – Roland Topor

sanstitre.png

Parce que… café panique…

Parce que… humour décapant et railleur…

Parce que… génial dessinateur à lame de rasoir…

Parce que… grand enfant et créateur de TéléChat…

Parce que… poète de l’absurde et sans concessions…

Parce que… observateur percutant de la Comédie Humaine…

Parce que… fondateur (avec Arrabal et Jodorowsky) du mouvement Panique, version trash (porno-gore-scato) du Surréalisme…

Parce que… conteur d’histoires de Goût-Bulgare, de Double-Face et de Frisée-aux-Lardons, de Doux-Jesus, de Pleine-Lune, de Riz-de-Veau et de Sur-Place, de Coudes-au-Corps…

Parce que… 38 histoires et 11 dessins de Roland Topor…

toporbobcolagro.jpg

Catalogue d’Objets Introuvables – Jacques Carelman

Je viens de relire avec un immense plaisir le tome deux du Catalogue d’Objets Introuvables, de Jacques Carelman (réédition de 1976). J’ai déniché cette perle « au rêve de l’escalier » (rue Cauchoise à Rouen), ma librairie préférée.

8647c83e3015ea21a94d16eb34297.jpg db2676565a8f5a8cefa7dae25b2fd.jpg

L’auteur parodie ici le Catalogue de la Manufacture d’Armes de St Etienne, en employant la même mise en page, le même style de dessin, jouant avec la description de l’objet… Le peigne à roulette, le « croissant-en-cuillère », le paillasson à poche, la casserole à robinet… Des objet plus surréalistes les uns que les autres.

4e72f8d389905222d2a3901406a17.gif

A chaque page, il nous présente un ou deux objets introuvables avec son mode d’emploi. Au bas, Carelman a sélectionné des citations, aphorismes et autres calembours de grands auteurs ou artistes, ayant pour thème l’objet en général. En voici quelques unes…

« Le peintre qui se fie à son compas s’appuie sur un fantôme » (Ingres).
« Buvard, bavard » (Victor Hugo).
« Avec un pinceau on farde une paupière. Avec un porte-plume on crève un œil, toute la différence est là » (Louis Pons).
« Casserole carrée empêchant le lait de tourner » (Pierre Dac).
« Fourchette. C’est le 3 août 1664 que Louis XIV utilisa une fourchette pour la première fois. Jusqu’à cette date, il mangeait sa soupe avec une cuillère comme tout le monde » (Cavanna).
« Aucune brouette n’est confortable. Aucun véhicule inconfortable n’a de succès. Aucune brouette n’a de succès » (Lewis Carroll).
« Dans une toile de Chirico, les objets ne se sont pas donné rendez-vous » (Jean Cocteau)
« J’ai mis mon képi dans la cage et je suis sorti avec l’oiseau sur la tête » (Jacques Prévert)

4d11ff7aa325f1194846d61dac505.gif

Pataphysicien, membre fondateur de l’Ouvroir de Peinture Potentielle, Carelman est surtout méconnu pour avoir créé cette affiche célèbre :

flicetbaton.jpg

Il nous explique, dans l’entretien qui lui est consacré dans l’Eprouvette n°3, son œuvre phare de l’OuPeinPo : La Rose des Têtes (peinture au quart de tour) : « … chaque fois que le tableau accomplit un quart de tour, de part et d’autre du sujet « principal » apparaissent des détails parasites liés au sujet précédent et au sujet suivant. Pour résoudre ces problèmes il faut que le centre du tableau, commun aux quatre sujets, soit précis et que la périphérie soit de nature elliptique, signifiante seulement dans le sens de la lecture principale.

b267352749fc489d079efc510e7cc.jpg

68e9321c7ff368d5159392495fd31.jpg

cceaf0db77e0cee4947dbbf3c02ef.jpg

da813f9318b7847822b03011a34c9.jpg

La Rose des Têtes : il faut donc tourner d’un quart de tour le tableau pour découvrir les 4 portraits…
Quand humour et poésie ne font qu’un, merci Mr Carelman.

1...1516171819

Visiteurs

Il y a 1 visiteur en ligne

Du beau, du bon, des bds…

Du beau, du bon, des bds…

Mag’ & revues disponibles…

Mag’ & revues disponibles…


DuffDes!gn |
Le peuple des couleurs |
ateliers enfants |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | axecreations
| ART'S DATING - DJO CAFÉ-ARTS -
| Electivo Fotografía