• Accueil
  • > Dix questions pour une bibliothèque

Archives pour la catégorie Dix questions pour une bibliothèque



Dix questions pour une bibliothèque #4 : Philippe Annocque

le-coeur-de-la-bibliotheque-est-tout-en-bas-a-gauche

Le cœur de la bibliothèque est tout en bas à gauche…

Philippe Annocque m’a fait le plaisir de répondre à ce questionnaire. C’est après s’être découvert un intérêt commun pour la revue (A suivre) et ses auteurs (dont Imagex qui décidément, réunit les hommes), que j’ai découvert son blog hublots, dans lequel il s’exprime sur ce qu’il aime, mais pas que. Écrivain, c’est pour lui un espace de création littéraire et poétique, un véritable « work in progress » qui ne se réduit pas à de la prépublication, mais est considéré comme un support de diffusion à part entière. A ce titre, son travail autour de son jeune grand père est remarquable et prend tout son sens dans ce type de format. Il ne me reste plus qu’à me procurer son roman « Monsieur Le Comte au pied de la lettre » dont il parle ici. Ce sera je pense une très bonne entrée en matière. Merci Philippe.

1) Quelle place prend ta bibliothèque chez toi ? 2) Quelle est sa configuration (en un seul bloc, en plusieurs parties, dans différentes pièces…) ? Difficile pour moi de séparer les deux questions. Tous les livres ou presque sont rangés dans une seule pièce qui leur est consacrée. J’ai du mal avec l’idée que tout un chacun en entrant chez moi puisse voir mes livres, ça fait vraiment partie de mon intimité. J’ai d’ailleurs exploité ce sentiment en le poussant jusqu’au burlesque dans un de mes livres, Monsieur Le Comte au pied de la lettre, dans lequel l’un des personnages installe ses toilettes au centre de la plus grande pièce de sa maison à l’étage, tout l’espace autour du trône étant réservé aux livres.

3) Possèdes-tu un classement particulier (si oui lequel) ? En changes-tu souvent ? J’ai mis en place il y a longtemps un classement particulièrement inefficace, mais je n’ai pas le courage de le bouleverser. Les livres (ceux de littérature, les plus nombreux) sont classés d’abord selon la langue dans laquelle ils ont été écrits ; et à l’intérieur de chaque langue, selon un ordre strictement chronologique (c’est la date de naissance de l’auteur qui prime, et à l’intérieur de l’œuvre de chaque auteur la date de publication de chaque livre). Pour les auteurs anciens, ça va encore. Quand on arrive au XXe siècle, ça devient vite ingérable : les auteurs sont de plus en plus nombreux et ils vivent de plus en plus longtemps. C’est une catastrophe.

4) Que contient-elle essentiellement ? Littérature, Art, Histoire, science, fiction, science-fiction, fantastique, auto, biographique, bande dessinée, essai, roman..? La littérature (poésie et théâtre compris) est très largement majoritaire. La BD est aussi bien représentée – surtout celle des années 80. Beaucoup de livres aussi autour, disons des sciences naturelles : botanique, zoologie, mycologie, théorie de l’évolution. Beaucoup de livres de linguistique, aussi. En fait tout cela correspond à des périodes différentes de la vie. Ça se complète. Il y manque la science-fiction – j’en ai beaucoup lu, mais c’était plus jeune, dans la bibliothèque paternelle. Et des livres d’art aussi, oui.

5) Quelle est la proportion entre livres avec images et sans images ? Difficile à dire, d’autant plus qu’il y a aussi des livres avec peu d’images mais un peu quand même. Je dirais trois quarts sans, un quart avec. Le déséquilibre est peut-être plus important encore. Pourtant j’aime beaucoup les livres avec des images. J’ai d’ailleurs des projets personnels de livres avec des images.

6) Tes ouvrages sont-ils plutôt rangés à l’horizontale ou la verticale ? A la verticale. L’horizontale, c’est quand vraiment la place manque – et elle manque. Du coup beaucoup de livres sont en double épaisseur. C’est un problème.

7) Et tes nouvelles acquisitions ? Les ranges-tu à part ou trouvent-elles de suite leur place définitive ? Avant ou après leur lecture ? En effet, j’ai une petite bibliothèque spécifique où attendent des livres récemment acquis et en attente de lecture. C’est surtout de la littérature contemporaine.

8) Es-tu globalement satisfait de ta bibliothèque ? Non. C’est un crève-cœur. Je me dis tout le temps que je devrais tout revoir, tout changer, et je n’ai pas le courage de m’y mettre. Je sais bien que de toute façon la place manquera toujours.

9) Qu’y manquerait-il ? C’est surtout la place qui manque. En même temps cette place qui manque est la représentation physique du temps qui me manque aussi pour lire tout ce que je voudrais lire. Au fond ce questionnaire nous renvoie à notre mort prochaine. C’est affreux.

10) Comment la vois-tu évoluer ? Oh la la.

[Entretien réalisé par courrier électronique le 1er Mai 2014]

Dix questions pour une bibliothèque #3 : Terreur Graphique

bibliter1

Difficile de croire que Terreur Graphique n’ait sorti son premier album qu’en 2010. Il semble faire partie du « paysage bédé d’humour » depuis bien plus longtemps : Psikopat, Fluide Glacial, Jade, mais aussi Aaarg ou Alimentation Générale, dont il est à l’initiative. Et il n’en manque pas, d’initiative. Prolifique, il multiplie les projets et les collaborations et, l’air de rien (avec beaucoup de travail tout de même), peaufine son art au fil de ses publications.

Bien installé dans le registre de l’humour (souvent trash et sûrement absurde), il ne s’y réduit pas pour autant. J’ai déjà eu l’occasion de dire le bien que je pensais de son Rorschach (pas encore en détail, mais ça ne saurai tarder). En attendant, Terreur a accepté de répondre à mon petit questionnaire (on se rend compte sur sa page fb que c’est un sujet qu’il affectionne). Des réponses franches, sans fioritures. Tout à son image (son site s’intitule Minimun Syndical !).

1) Quelle place prend ta bibliothèque chez toi ?

Grande ! Un grand mur entier de haut en bas et de droite à gauche (ou inversement).

2) Quelle est sa configuration (en un seul bloc, en plusieurs parties, dans différentes pièces…) ?

Un gros bloc dans le salon qui est grand ( 30m²)et qui est aussi mon bureau + 3 étagères dispersées dans la maison + un tas dans les toilettes évidemment.

3) Possèdes-tu un classement particulier (si oui lequel) ? En changes-tu souvent ?

Oui, en ce moment on classe les livres par couleur (oui la déco j’avoue) mais c’est plus complexe que ça : couleur/collection/ taille/ auteur/éditeur tout ça rentre en ligne de compte. qui a dit psychopathe ? Oui on change tous les 6 mois.

4) Que contient-elle essentiellement ? Littérature, Art, Histoire, science, fiction, science-fiction, fantastique, auto, biographique, bande dessinée, essai, roman..?

Essentiellement des bandes dessinées et des romans.

5) Quelle est la proportion entre livres avec images et sans images ?

70/30.

6) Tes ouvrages sont-ils plutôt rangés à l’horizontale ou la verticale ?

Verticale sauf dans les toilettes, et sauf la collec’ de vieilles revues BD…

7) Et tes nouvelles acquisitions ? Les ranges-tu à part ou trouvent-elles de suite leur place définitive ? Avant ou après leur lecture ?

Oui, table de chevet à côté du lit puis rangement ou lorsque que j’ai trop de retard j’ai une petite caisse de vin à part pour les mettre en transit.

8) Es-tu globalement satisfait de ta bibliothèque ?

Je trouve toujours que j’ai pas tel ou tel livre indispensable, mais ça va.

9) Qu’y manquerait-il ?

Un peu plus de beaux livres sur autre chose que la bd…

10) Comment la vois-tu évoluer ?

Je la vois devenir obèse.

[Entretien réalisé par courrier électronique le 27 avril 2014]

biblioter2

Dix questions pour une bibliothèque #2 : Nantua

biblionantua111

Bien heureux de pouvoir continuer cette rubrique avec l’ami Nantua. Professeur d’Histoire-géographie mais surtout dessinateur amateur de grand talent. Ce cher Nantua nous démontre (dans son Carnet à dessins) que l’Art du dessin est un travail de tous les instants, qui nécessite beaucoup de rigueur et une bonne dose de lâcher prise tout de même. Ce dont il ne manque pas !

Amoureux des beaux livres et conservateur devant l’éternel, il ne pouvait échapper à ce questionnaire, qu’il illustre lui-même. Merci mon ami ! (Ce cher Nantua prolonge la thématique…)

1) Quelle place prend ta bibliothèque chez toi ?

Une place importante, dans tous les sens du terme de mon « chez moi »  : mon appartement et ma vie, tout simplement. J’adore les bouquins. Les miens, ceux des autres … quand je suis dans un appart étranger ou ami  je peux pas m’empêcher de feuilleter, c’est maladif. Les livres sont des aimants. Ma bibli prend  de la place. A force d’accumuler j’ai résolu de me débarrasser de quelques vieilleries, non sans mal.

2) Quelle est sa configuration (en un seul bloc, en plusieurs parties, dans différentes pièces…) ?

Dans les deux pièces de vie que j’ai. Dans le salon elle occupe 2 bibliothèques et 3 étagères, dans ma chambre une bibliothèque.

3) Possèdes-tu un classement particulier (si oui lequel) ? En changes-tu souvent ?

J’ai des classements très généraux qui, globalement, reflètent mes goûts à certaines périodes de ma vie : là l’époque Dupuis avec l’intégral Buck Danny en broché, les tuniques bleues, les sammy et quelques autres. Je ne les relis plus guère.  Là, les « classiques » ( Tintin, Black et Mortimer … ), là mon « best of » personnel ( Moebius, Blain, Larcenet, Crumb, Tardi … ) . Ailleurs par format, ( en général les romans graphiques) . Enfin, s’agissant des romans et des livres d’Histoire c’est un peu plus bordélique , même si j’ai réservé un rayon pour les romans scandinaves ; Il y aussi un pan réservé aux auteurs que j’affectionne: Jack London, Cortazar, Léo Perutz, Calaferte … il y en a tant !   Les livres que je préfère trônent en général dans mon salon. Je ne change pas souvent de classement, mais il m’arrive de faire des modifications à la marge.

4) Que contient-elle essentiellement ? Littérature, Art, Histoire, science, fiction, science-fiction, fantastique, auto, biographique, bande dessinée, essai, roman..?

De tout, mais pas toujours en force … A force d’en accumuler, je pense que c’est les bd qui constituent la base solide de ma bibliothèque, en second lieu viennent les livres d’Histoire mais j’ai quand même beaucoup de romans (notamment scandinaves ), un peu de SF, de policiers (Mankell  incontournable) et quelques essais. Ces derniers ne font pas véritablement l’objet d’un classement, je les pose ça et là.

5) Quelle est la proportion entre livres avec images et sans images ?

Compte tenu de ce que j’ai dis avant je dirais du 60 % images, peut être plus, d’autant qu’il n’est pas seulement question de bd mais de carnet de croquis, livres d’art…

6) Tes ouvrages sont-ils plutôt rangés à l’horizontale ou la verticale ?

A la verticale la plupart, mais j’en glisse beaucoup dans les interstices à l’horizontale, peut être que je pourrai faire autrement mais j’aime bien aussi le côté bordélique assumé.

7) Et tes nouvelles acquisitions ? Les ranges-tu à part ou trouvent-elles de suite leur place définitive ? Avant ou après leur lecture ?

Je les mets de côté dans un 1er temps, dans le petit meuble près de mon canapé ( c’est précis !), ça me permet de les avoir sous la main pour les feuilleter un peu. J’aime bien ces rites qui font qu’on tourne autour avant d’y aller franco. C’est des préliminaires quoi !

8) Es-tu globalement satisfait de ta bibliothèque ?

En terme de qualité des livres oui, moins d’un point de vue très concret. J’aimerais résoudre le problème de place en achetant ou montant un meuble qui prendrait un pan entier, du mur jusqu’au plafond. « Ça va se faire » comme dirait un certain…

9) Qu’y manquerait-il ?

Certainement quelques classiques, en roman comme en bd. En outre j’aimerais bien m’intéresser un peu plus à l’économie ( on nous serine tellement de bêtises que je voudrais m’armer intellectuellement ). Enfin l’actualité bd est tellement foisonnante et mes désirs sans fin qu’on ne peut que ressentir du manque.

10) Comment la vois-tu évoluer ?

Grandir … elle n’a pas d’autres choix : c’est la vocation d’une bibliothèque !

[Entretien réalisé par courrier électronique le 18 avril 2014]

biblionantua22

Auto-biblio…

biblionantua2biblionantua2

biblionantua2biblionantua2biblionantua2

Dix questions pour une bibliothèque #1 : Maël Rannou

bibliothequeMael2

L’idée d’établir des interviews me trotte dans la tête depuis longtemps. Je me lance enfin. Partant du principe que chaque bibliothèque est unique, celle-ci ne peut que refléter la personnalité de son propriétaire. Une manière comme une autre de faire connaissance avec une personne, en la questionnant sur les rapports qu’elle entretien avec sa bibliothèque. Et par extension, sur ses goûts en matière d’art et de littérature, si elle est conservatrice ou détachée de l’objet livre…

Je soumettrai donc ces dix questions à des artistes, auteurs, blogueurs, amis avec lesquels je partage cette passion pour l’objet livresque. La seule consigne est de répondre le plus franchement possible (chacun décidant de prendre les questions au sens propre ou figuré), sachant que certaines réponses mériteront d’être commentées. Et surtout, en profiter pour parler des œuvres qui leur semblent incontournables à toute bonne bibliothèque qui se respecte.

Et quoi de mieux que de commencer cette nouvelle rubrique avec le camarade Maël Rannou (dont je vous ai parlé le mois dernier), passionné de livres devant l’éternel et, de surcroît, bibliothécaire de métier. Merci encore pour ta sincère participation !

1) Quelle place prend ta bibliothèque chez toi ?

Elle est énorme, d’ailleurs elle se disloque entre mon appartement actuel, mon ancien appartement où vit toujours ma compagne et la maison de mes parents, ou elle remplie ma chambre et la chambre d’amis !

2) Quelle est sa configuration (en un seul bloc, en plusieurs parties, dans différentes pièces…) ?

Ha, j’ai déjà commencé à répondre précédemment : en plusieurs partie, dans différentes pièces et dans différents lieux ! Et encore je n’ai pas parlé de la bibliothèque dont je suis responsable (puisque je suis bibliothécaire de métier).

Pour rajouter une info disons qu’en plus d’être sur les étagères il y a perpétuellement plusieurs dizaines de bandes dessinées à trainer un peu partout (en attente de lecture, en attente de rangement, etc.).

3) Possèdes-tu un classement particulier (si oui lequel) ? En changes-tu souvent ?

J’ai classé ma bibliothèque il y a un an ou deux et n’y touche plus. Globalement l’idée est simple : un classement alphabétique de dessinateur. Après j’ai adapté à quelques contraintes : les séries changeant d’auteur (elles sont classées au nom du premier dessinateur), l’espace (pour des contraintes d’espace gâché j’ai divisé ma chambre en trois sections de formats : une étagère de grand format, les formats classiques puis des petites étagères de formats poches), des exceptions (ainsi, si je suis amateur d’un scénariste en particulier je regroupe tout à son nom, c’est le cas de Moore par ex qui me semble plus connu que ses dessinateurs), et le classement des revues et fanzines, posées à part.

J’ai aussi un étrange classement « qualitatif » : chez ma compagne on trouve un peu plus d’une centaines de Bds que je trouve essentielles, je les avais sélectionné et emmené avec moi pour pouvoir toujours les lire (résultat elles sont loin de moi!), chez mes parents ma chambre est emplis de tout ce qui est alternatif, adulte, etc. Alors que la chambre d’ami contient tout ce qui est classique franco-belge et BD tout public/pour enfant (ce n’est pas aussi binaire et certainement pas un jugement de valeurs, certains de mes albums favoris étant là bas, ceux de Franquin, Tillieux, Will et Goscinny en tête) et dans mon appartement on trouve les dernières Bds que j’ai acheté, une bonne centaine aussi, mais là « en attente » d’être classé ailleurs.

Je tiens à préciser que ce classement est fonctionnel parce que je m’y retrouve mais que je ne le professerai pas, chacun fais comme il se retrouve pour chez soi. Ce qui est certain c’est que je le trouverai inadapté pour une bibliothèque recevant du public, un sujet pour lequel je renvoie à mon mémoire de licence : « La bande dessinée en bibliothèque municipale : présenter, classifier et valoriser un fonds » ( http://neuviemeart.citebd.org/spip.php?page=memoire&id_memoire=27 )

4) Que contient-elle essentiellement ? Littérature, Art, Histoire, science, fiction, science-fiction, fantastique, auto, biographique, bande dessinée, essai, roman..?

Il s’agit en grande majorité de bandes dessinées mais aussi de « livres de mots » (je déteste évidemment la distinction bande dessinée/livres). Pas mal de romans tout de même, même si en ce moment, hors bande dessinée, je lis surtout des essais.

De manière générale on y distingue un goût évident pour les choses un peu « en marge », que ce soit dans la bande dessinée (fanzines, petits tirages, choses obscures des 70′, beaucoup d’éditeurs alternatifs actuels, etc.) ou dans le reste. Par exemple j’ai un rayon de poésie québécoise (avec l’incroyable et inconnu ici Denis Vanier), pas mal d’essais politiques (mais pas des machins témoignages écrit par les nègres d’un ministre je vous rassure), des livres de chez Pauvert, des bouquins d’argot, etc. Après je ne crache évidemment pas chez de grands inspirateurs comme Gide, ou sur la littérature anglo-saxonne du début XXe qui occupe une place forte en mon cœur (Lewis Carroll, L. Frank Baum et James Barrie en tête).

Sur les livres d’Art c’est surtout de l’expressionnisme, dans les essais les livres d’histoire, de philo et de littérature sont avant tout des reliquats de ma prépa littéraire, mais j’y réinsère de l’histoire politique régulièrement, et un certain nombre de penseur de l’anarchie en ce moment.

5) Quelle est la proportion entre livres avec images et sans images ?

A minima du 80% pour les livres avec images, mais pas juste de la bande dessinée (livres pour enfants, livres illustrés, livres d’art)… Et pourtant je ne manque pas de livres de mots, mais la proéminence de la bande dessinée est incontestable et incontestée !

6) Tes ouvrages sont-ils plutôt rangés à l’horizontale ou la verticale ?

Horizontale, arrivée en bas de l’étagère on remonte en haut de la suivante. Certains très grands formats (principalement des 30×40 de Futuropolis mais pas que) sont à plat en haut d’une étagère. [ - C’est marrant de voir qu’on a pas interprété de la même façon le rangement horizontal ou vertical. L’ensemble est en effet rangé à l’horizontale (de gauche à droite, comme tout bon occidental :) mais je parlais plutôt des livres qui eux sont chacun rangés à la verticale…  - Ha oui, à l’horizontale comme ça oui… En fait les piles en bas de mon lit et mes zines sont en vertical en ce cas ! Mais je voyais en lignes d’étagères moi ^^]

7) Et tes nouvelles acquisitions ? Les ranges-tu à part ou trouvent-elles de suite leur place définitive ? Avant ou après leur lecture ?

Je ne range rien avant que ce soit lu. A l’achat mes livres sont posés à côté de mon lit, ils entrent ensuite plus où moins rapidement dans les étagères, généralement chez mes parents après être passés par le « purgatoire » de mon appartement.

8) Es-tu globalement satisfait de ta bibliothèque ?

Oui, mais moi qui n’ai aucun désir de possession immobilière en soit, je rêve d’un grand hangar rempli d’étagères.

9) Qu’y manquerait-il ?

Certains auteurs sans doute, des bouquins en VO – mais je ne parle aucune langue étrangère alors bon – mais surtout de la place, de l’espace, encore plus d’étagères !

10) Comment la vois-tu évoluer ?

En s’étendant inexorablement…

[Entretien réalisé par courrier électronique le 12 avril 2014]

bibliothequeMael

Fragments de bibliothèque…

 Retrouvez Maël sur ses sites et blogs :

http://maelrannou.canalblog.com

http://ceci-mon-corps.tumblr.com

http://www.legouttoir.com/

12

Visiteurs

Il y a 3 visiteurs en ligne

Du beau, du bon, des bds…

Du beau, du bon, des bds…

Mag’ & revues disponibles…

Mag’ & revues disponibles…


DuffDes!gn |
Le peuple des couleurs |
ateliers enfants |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | axecreations
| ART'S DATING - DJO CAFÉ-ARTS -
| Electivo Fotografía