sTOP ou encORe ?

lesartsdessinés16

Encore Topor, évidemment. Il manquerait plus que ça. On le retrouve au sommaire de deux excellentes revues, actuellement en kiosque. Et c’est bien.

Les Arts Dessinés #16. Est-il besoin de revenir sur les qualités tant esthétiques qu’éditoriales de ce trimestriel qui fait la part belle au graphisme sous toutes ses formes. Actualité oblige -car Roland sera toujours d’actualité- Stéphane Corréard se fend d’un beau quatre pages à l’occasion de deux expositions parisiennes qui ont eu lieu en octobre… Il rappelle en introduction que Topor veut dire Hache en polonais. Un patronyme qui annonce la couleur (ou plutôt les hachures). J’adhère pleinement à son idée d’une « Pléiade Topor », même si la tâche parait impossible, tant l’œuvre de Roland est dispersée dans de multiples domaines.

Les-pieds-dans-la-mayonnaise

Les pieds dans la mayonnaise n’est pas une revue, et ne se trouve pas en kiosque. C’est une sorte de livre-hors-série à commander en librairie (sauf si c’est une bonne, qui l’aurait en office) fomenté par l’équipe de Rockyrama. Je n’ai pas encore eu l’occasion d’encenser cette chouette revue ciné qui arrive à survivre malgré une confidentialité autant incompréhensible que salutaire (c’est le prix de l’indépendance d’esprit !). Un aspect fanzine, tant par son approche passionnée du 7ème art que par sa maquette, à l’esprit sans concessions pleinement assumé. Proche cousin de la revue Schnock, Les pieds dans la mayonnaise joue la carte de la nostalgie joyeuse, puisant dans le background culturel des presque quinquagénaires que nous sommes. Vielles pubs, catalogue de vieux jouets, films, émissions de télé… c’est tout l’esprit des années fin soixante-dix début quatre-vingt qui ressurgit dans ces pages, « cette culture de la naïveté et de la légèreté ». Alexandre Vuillaume-Tylski décortique les contributions audiovisuelles et cinématographiques de Roland dans un article richement documenté. Il a entièrement raison lorsqu’il répond à la question Qui est Roland Topor ? : « N’aurait-il pas inventé son propre « courant » : lui-même ? ».

manontopor

Je profite de cet article, une fois n’est pas coutume, pour faire une petite auto-promo, histoire de contribuer à l’actualité toporienne. Je me suis fendu d’un petit essai sur Roland, Ma Non Topor, que j’ai posté sur ce blog. J’en ai « fanziné » une vingtaine d’exemplaires papiers que j’offre à mes amis. Si cela vous tente, laissez-moi un message. Je suis curieux de voir si j’ai quelques lecteurs inconnus qui seraient intéressés par mes petites bafouilles…

0 commentaire à “sTOP ou encORe ?”


  1. Aucun commentaire

Laisser un commentaire


Visiteurs

Il y a 1 visiteur en ligne

Expo

Expo

Du beau, du bon, des bds…

Du beau, du bon, des bds…

Mag’ & revues disponibles…

Mag’ & revues disponibles…


DuffDes!gn |
Le peuple des couleurs |
ateliers enfants |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | axecreations
| ART'S DATING - DJO CAFÉ-ARTS -
| Electivo Fotografía