Le Sarcophage – Les correspondances de Pierre Christin, avec Enki Bilal (Dargaud, 2000)

Le Sarcophage - Les correspondances de Pierre Christin, avec Enki Bilal (Dargaud, 2000) 9782205049794fs

Le Sarcophage – ouvrage faisant parti des Correspondances de Pierre Christin – est le projet fictif du Musée de l’Avenir. Un projet qui suscite la curiosité au départ, mais glace le sang au fur et à mesure de sa lecture. Car on prend conscience qu’il n’est pas si irréaliste (ni irréalisable) que cela. On en arrive même à se demander s’’il ne serait pas salutaire qu’un projet de cette ampleur voit le jour, malgré l’horreur d’une telle initiative. Un musée à la démesure du lieu choisi : Tchernobyl.

 lesarcophageecran4

Salle Glasnost…

Richement illustré, l’ouvrage est entrecoupé d’images d’archives et de commentaires d’époque, nous permettant de resituer le contexte de la catastrophe et la manière dont les autorités russes l’ont traité. Cet aspect nous permet d’inscrire ce projet dans la réalité. Le Musée de l’Avenir comprendrait une vingtaine de salles réparties sur quatre bâtiments. Au fil des découvertes de ces futures salles (salle glasnost, salle des talibans, salle cosmétique, salle des riches, salle d’armes…), nous sombrons dans ce que l’humanité a produit de plus ignoble. Le clou du spectacle étant la visite du Sarcophage.

lesarcophageecran7

« Situé en un lieu emblématique, dont nous vous entretiendrons plus loin, ce musée se propose de faire appel aux réflexions et techniques scénographiques les plus novatrices. Résolument projeté vers le futur sans pour autant négliger les éléments du passé sur lesquels le prochain siècle se construira, cet immense complexe se voudra, bien sûr, tout comme les devanciers depuis le premier musée né à Oxford en 1759, un lieu de réflexion et d’édification. Mais s’il tiendra, comme ses illustres prédécesseurs, du temple et du palais, du cabinet de curiosités et de l’amphithéâtre public, il ne fera pas seulement appel à la raison.

Placé sous le signe de l’émotion, de TOUTES les émotions, il tiendra aussi de l’usine robotisée, de la centrale d’énergie, du plateau de tournage, du parc de loisirs et de l’espace virtuel, c’est-à-dire de tous ces lieux ou non-lieux ayant servi de creusets flamboyants à la modernité. Loin de considérer la découverte comme un parcours obligé, l’observation comme un acte passif et la mémorisation comme une attitude scolaire, il entraînera les visiteurs dans un labyrinthe où c’est l’émotion – passion, enthousiasme, mais aussi crainte voire horreur – qui sera à l’œuvre ». (extrait de texte d’introduction adressé aux futurs partenaires du Musée de l’Avenir)

lesarcophageecran6

Salle cosmétique…

Les illustrations de Bilal sont hallucinantes. Ces couleurs pastel vives et chaudes sont en parfait décalage avec les thèmes abordés (corps déformés, mutilés, ambiances oppressantes…). Ce qui fait écho au sens même de ce projet : emballer dans un bel écrin (afin d’attirer les foules) des choses absolument innommables. Fictif ou prospectif, cet ouvrage est une réussite, nous démontrant une fois encore que le médium peut produire des œuvres favorisant des réflexions pertinentes et dérangeantes sur l’état de notre monde (qui transforme tout en spectacle). On n’en attendait pas mieux de Christin et Bilal…

bilalg

L’entrée du sarcophage…

http://www.pierrechristin.com/

http://bilal.enki.free.fr/

0 commentaire à “Le Sarcophage – Les correspondances de Pierre Christin, avec Enki Bilal (Dargaud, 2000)”


  1. Aucun commentaire

Laisser un commentaire


Visiteurs

Il y a 1 visiteur en ligne

Du beau, du bon, des bds…

Du beau, du bon, des bds…

Mag’ & revues disponibles…

Mag’ & revues disponibles…


DuffDes!gn |
Le peuple des couleurs |
ateliers enfants |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | axecreations
| ART'S DATING - DJO CAFÉ-ARTS -
| Electivo Fotografía