HAUTE COUTURE – Besseron (les Requins Marteaux, 2001)

hautecouturecouv.jpg

Tout de même, Ferraille Illustré était un sacré vivier de bons auteurs : Bouzard, Guerse & Pichelin, Winshluss, Blex Bolex, Mathsap, etc. Besseron est un de ceux qui m’a de suite tapé dans l’œil, avec son style « monolithique ». Ses personnages, ainsi que les décors et les objets, ont tous un aspect minéral, donnant l’impression d’être fait en pierre, inexpressifs (leurs yeux ronds sont sans pupilles) et se ressemblant tous…

Sa nouvelle « Haute Couture », (collection Carrément des Requins Marteaux) nous raconte le périple d’un sérial-killer artiste, qui cout des morceaux de poulet sur ses victimes (!?). Cette histoire plutôt conne nous permet de constater que Besseron maitrise parfaitement les techniques de découpage, de séquençage qui confèrent à ses planches un rythme particulier (alors que ses dessins sont très statiques) le tout dans un format original. Il possède un sens précis des situations, du cadrage, du détail… Remarquable.

 lf81fbbb562efc805f2b8a994a68a417c.jpg

Couverture du numéro 20…

Dans les premiers numéros de Ferraille (jusqu’au n°22), Besseron nous présentait, sur un scénario de Bouzard, les aventures de Claude et Jeremy, les frères siamois (deux têtes pour un même corps). Leur aspect bête de foire (clin d’œil à Freaks) ne les empêche pas de vivre comme tout le monde et d’être confrontés à un quotidien banal. Ce qui crée un constant décalage absurde. Claude et Jérémy se font virer de leur boulot de caissier dans un supermarché. Ils décident (du moins Claude) de ne pas se laisser abattre et d’en profiter pour redémarrer une nouvelle vie à la campagne…  Une série qui est par la suite sortie en album chez les Requins Marteaux sous le titre Le chalet de l’horreur.

A mon grand plaisir, on retrouve régulièrement Olivier Besseron dans les pages du Psikopat, où il excelle également dans l’exercice du gag, du dessin humoristique. Humour noir of course…

lf4f48f59051797c6ac9daa56b6fa91d9.jpg

Planche parue dans Psikopat magazine

A voir, son court métrage « Cirrhose Party » et ses divers projets sur :

http://besseronolivier.free.fr/ ou http://www.myspace.com/besseron

7 commentaires à “HAUTE COUTURE – Besseron (les Requins Marteaux, 2001)”


  1. 0 Monsieur vidocq 1 août 2009 à 16:54

    Cher monsieur,
    je connaissais ferraille illustre et voila que je decouvre  » ferraille  » ! Quel est ce magasine qui m’a echappe ? est – il en vente actuellenent ?
    Dans l’attente, monsieur mitchul , veuillez agreer les vacances les meilleurs

    Répondre

  2. 1 mitchul 1 août 2009 à 17:41

    Cher monsieur Vidocq,

    Avant de sortir en kiosque (à partir du numéro 21) Ferraille illustré était un fanzine qui s’appellait… Ferraille ! Il est possible de se procurer ces anciens numéros sur le site des Requins Marteaux.
    Bien à vous !

    Répondre

  3. 2 monsieur Krakow 1 août 2009 à 21:50

    Tu les as ? C’est bon je suppose ?

    Répondre

  4. 3 Bruce 1 août 2009 à 22:02

    Attention Mitchul, Monsieur Vidocq est un spam réputé, pas nuisible, voir même gentil, mais faut s’en méfier tout de même. Ca vient de Pologne, gaffe ! ;-)

    Répondre

  5. 4 mitchul 2 août 2009 à 12:47

    Je n’en ai pas encore de ses anciens numéros, mais à l’occasion…

    Quand à ce spam Bruce, il est pas méchant et il augmente mon nombre de commentaire, donc c’est sympa… :)

    Répondre

  6. 5 Lone Ranger 2000 22 sept 2009 à 22:34

    Mais non, Ferraille n’était pas un fanzine. C’était une revue trimestrielle diffusée dans tous les kiosques. Comme Ferraille Illustré

    Répondre

  7. 6 mitchul 23 sept 2009 à 7:44

    merci pour la précision lone ranger !

    Répondre

Laisser un commentaire


Visiteurs

Il y a 1 visiteur en ligne

Du beau, du bon, des bds…

Du beau, du bon, des bds…

Mag’ & revues disponibles…

Mag’ & revues disponibles…


DuffDes!gn |
Le peuple des couleurs |
ateliers enfants |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | axecreations
| ART'S DATING - DJO CAFÉ-ARTS -
| Electivo Fotografía