Avatars et Coquecigrues – Alexis (éditions Audie, 1975)

 

51.png

Alexis est un Géant. Un Monstre. Il sait absolument tout dessiner, avec une facilité hallucinante. Maitrisant une palette de style, allant de l’humoristique (très MAD), à un quasi hyperréalisme. Un trait expressif et dynamique. C’est un Maitre du noir et blanc pur, contrasté, tout en clairs obscures… Au détour de ses dessins, on ressent l’influence d’un Forest, d’un Breccia… Dessinateur de l’équipe Pilote, Alexis est un des créateurs de Fluide Glacial (dont il est l’éternel Directeur de conscience). Son influence est toujours bien présente dans les pages du magazine, avec des dessinateurs tels que Mo ou Julien Cdm.

Cet Avatars et Coquecigrues nous permet de prendre toute la mesure de la richesse du dessin d’Alexis. Et de son gout pour les univers fantastiques et absurdes. Il signe ici le scénario de ces courtes nouvelles dessinées, ce qui est assez râre dans sa production, lui qui a souvent collaboré avec les plus grands : Time is money avec Fred, Al Crane avec Lauzier, Cinémastock et Dans la joie jusqu’au cou avec Gotlib, Transperceneige avec Lob (il devait dessiner la série mais est mort avant de l’avoir terminée, c’est Rochette qui a pris la suite), Superdupont avec ces deux derniers…

A chaque fois, il a su parfaitement mettre en image les délires scénaristiques de ces amis et y intégrer subtillement son univers décalé. « Alexis n’était pas un simple exécutant. Tout en restant très fidèle aux indications, il savait apporter un petit détail indispensable qui renforce l’effet d’un gag ou qui ajoute à l’ambiance d’une histoire. Avec Superdupont, il s’amusait souvent à rajouter des gags de second plan qui enrichissaient l’aspect loufoque de la bande. » (Lob dans Les cahiers de la bande dessinée n°38 sur Alexis. On y découvre d’ailleurs les planches inédites du Transperceneige).

Alexis nous a quitté bien trop tôt (en 1977, il avait 31 ans) mais nous a laissé malgré tout une œuvre riche. Je ne me lasse pas de la (re)découvrir et commence seulement à me rendre compte de son ampleur… Un Génie je vous dis.

avatarsetcoquecigruespl.jpg

http://www.bedetheque.com/auteur-841-BD-Alexis.html

Alexis sur BDZoom

3 commentaires à “Avatars et Coquecigrues – Alexis (éditions Audie, 1975)”


  1. 0 reginald 21 mar 2010 à 20:56

    la version du transperceneige d alexis etait mille fois superieur a celle de rochette qui est un mediocre dessinateur realiste et son choix n etait pas heureux je l ai regrette a l epoque…..
    reginald

    Répondre

  2. 1 mitchul 21 mar 2010 à 22:49

    Je ne serai pas si radical vis à vis de Rochette (un auteur que j’aime bien). Mais je suis d’accord avec toi reginald, la version commencée par Alexis est meilleure. Plus surréaliste, plus loufoque…

    Répondre

  3. 2 Lafontaine 2 oct 2010 à 4:34

    Alexis, Gotlib, Rand Holmes, Wally Wood, Frazetta…..on ne se lasse jamais de les voir ces maîtres incontestables de la b.d.!….mais Alexis…comment dire….c’est tellement incroyable le coup de patte qu’il avait!..quel plaisir de voir ses images!..Time is money…j’ai du le lire 100 fois et je le relirai n’importe quand!

    Répondre

Laisser un commentaire


Visiteurs

Il y a 5 visiteurs en ligne

Du beau, du bon, des bds…

Du beau, du bon, des bds…

Mag’ & revues disponibles…

Mag’ & revues disponibles…


DuffDes!gn |
Le peuple des couleurs |
ateliers enfants |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | axecreations
| ART'S DATING - DJO CAFÉ-ARTS -
| Electivo Fotografía